PATAPHYSIQUE:

 

N° 388, JUIN 2000

La 'Pataphysique

histoire d'une société très secrète

Fernando Arrabal:

«La 'Pataphysique est une machine
à explorer le monde»

Jarry

Le baron

Mollet

Satie

Queneau

Vian

Roussel

Perec

Deuleuze

Arrabal


Fernando Arrabal est l'un des derniers a avoir été coopté
Satrape, en 1990. Il explique ici pourquoi il se sent profondément pataphysicien.

propos recueillis
par Gérard de Cortanze


Homme de théâtre, cinéaste, peintre, poête, romancier (cf. p. 70 de ce numéro), spécialiste des échecs, Fernando Arrabal a découvert la 'Pataphysique lors de son premier voyage aux Etats-Unis, il y a une quarantaine d'années. Coopté depuis, le < 21 gidouille 117 EP > Satrape du Collége de 'Pataphysique, il nous donne ici son point de vue, poétique et lucide, sur cette « société de recherches inutiles et savantes>.

-Jarry dit de la 'Pataphysique qu'elle est la « science des solutions imaginaires >. Quelle définition en donnez-vous?
- Il y a cent définitions possibles. Je pourrais dire de la 'Pataphysique qu'elle est l'étude des circularités. L'humilité de nombre de pataphysiciens va de pair avec une connaisssance très approfondie de l'Antiquité et de son savoir. Je pense que la science d'aujourd'hui, par exemple, est une discipline hautement pataphysique. Quelqu'un comme Mandelbrot, un des grands théoriciens des mathématiques fractales, s'intéresse, dit-il, à la météorologie, < la Divinité et à la Bourse, toutes choses appréhendables aisément du point de vue du passé mais dont il est impossible de fixer les normes présentes. Pourquoi la Bourse? répondit-il, parce qu'elle est justement un phénomène pataphysique.
- Des liens existent entre certains mouvements comme le dadaisme ou le surrréalisme et la 'Pataphysique?
- Tous ces courants, comme Panique, que j'avais lancé en 62 avec Jodorowsky et Topor, et qui n'était ni un groupe ni une école, ont une sorte de tronc commun: dans l'art et dans l'amour, tout est possible, et la morale n'existe pas. C'est ce que dit en substance Tristan Tzara, donc Lénine, puisque, comme il est aujourd'hui démontré, il a sans doute écrit de sa main les premiers manifestes dadaistes. C'est tout de même une bien singulière histoire que celle de ces deux hommes qui se retrouvent l'un en face de l'autre, au Cabaret Voltaire, rue du Miroir à Zurich, à l'aube du XXe siècle. Il n'est pas non plus inutile de rappeler que la 'Pataphysique comme Panique ont assisté aux derniers avatars des mathématiques connus sous le nom de « théorie des motifs »
- motifs qui sont aussi des singularités.
- On peut faire partie du Collège de 'Pataphysique par simple «transsubstantiation », sans le savoir, mais aussi avoir le titre envié de « Satrape », ce qui est votre cas...
- En vous abonnant à la revue du Collège, Cybalum Pataphysicum, véritable périscope observant le monde, vous devenez pataphysicien... sans le savoir. J'ai effectivement reçu le titre de « Satrape », ce qui est un grand honneur. Lors d'une cérémonie particulièrement émouvante, on m'a remis un diplôme ainsi qu'une sorte de mystérieuse petite peluche qui ressemblait à un panda. Vous savez, le Collège n'a compté que três peu de « Satrapes ». Duchamp, Max Ernst, Queneau, Vian, Leiris, René Clair, Paul-Emile Victor, Ionesco, Prévert, Jean Dubuffet...
- Peut-on parler d'un mouvement pata-physique?
- Non, bien sûr. Et c'est pour cela que je me sens profondément pataphysicien. Je serais incapable de suivre les dictats d'on ne sait quel courant de création ou de pensée. Parlant de nous deux, Octavio Paz a dit un jour très justement : < Arrabal et moi, nous nous sommes retrouvés sur le banc de l'Université des voies surréalistes. » Beaucoup d'experts, spécialisés dans le domaine de l'informatique, viennent aujourd'hui gonfler les rangs de la 'Pataphysique.
- On trouve aussi des joueurs d'échecs, comme vous...
- Queneau, Vian, Duchamp étaient de grands joueurs d'échecs. Les échecs et la 'Pataphysique sont très proches. Stratégie, folie, profondeur sous la loufoquerie, créent un univers qui peut relier science et imaginaire. Observez une partie d'échecs, ses méandres, ses théories complexes, sa tension, son sérieux, mais à l'heure de vérité, quand les deux adversaires se retrouvent l'un en face de l'autre en début de partie, ils font un geste qui ne trompe pas, et dont le sens est connu de tous :
va te faire foutre, je vais t'enculer ! Nous sommes en plein exercice de pataphysique !
- La 'Pataphysique recrute aussi des savants...
- Je me sens três proche de l'inutilité du savant. Vous savez lorsqu'on demandait à lonesco quelle était la chose la plus importante de sa vie, il répondait qu'il avait eu tous les honneurs, qu'il était académicien, docteur honoris causa de dizaines d'Universités, de celle de Boston à celle du Vaucluse, mais que son titre le plus important c'était d'avoir été nommé « Satrape » du Collège de 'Pataphysique.
- La 'Pataphysique est un moyen d'appréhender le monde?
- La 'Pataphysique, ne l'oublions pas, c'est une société de recherches inutiles et savantes. Elle ne dispose pas moins de 116 commissions et sous-commissions. C'est une machine à explorer le monde. Aussi, les pataphysiciens possèdent-ils le concept le plus aigu de la réalité la plus concrète. Et précisément, grâce à la Chandelle verte, le pataphysicien peut éclairer les ténèbres.
- Donc, la 'Pataphysique a encore de beaux jours devant elle?
Les pataphysiciens, sous les augures du Céleste Empire et de l' année du Dragon, vont poursuivre trois Magistères - La 'Pataphysique, le Collège et Terre- situés non point sous la voûte du ciel mais au coeur brûlant de l'univers. La 'Pataphysique est le pain quotidien. L'imperturable 'Pataphysique se tient immobile dans l'éternel changement. La 'Pataphysique : Mère de l'infini sans référence auqune à la notion d'espace (aérien ou mort), et Mère de l'Eternité sans conscience du temps (de chien ou héroïque).
- La 'Pataphysique ne peut que rejeter les interprétations savantes, les exégèses, etc.?
- Il ne faut pas chercher d'interprétations ubuesques, métaphysiques, métaphoriques ou métaphoniques, il convient de lire modestement les investigations inutiles et savantes du Collège de 'Pataphysique. La 'Pataphysique est un tremplin pour accomplir ce que le docteur Sandomir a appelé le « bon bond»: le grand saut (à l'élastique).